UE: à partir de 2020, les nouvelles constructions devront produire elles-mêmes leur énergie

À partir de 2020, les nouvelles constructions dans l’Union européenne devront produire autant d’énergie qu’elles en consomment. Fin mai 2010, le Parlement européen a en effet adopté une directive en ce sens qui concerne les logements privés, les hôtels, les restaurants et les bureaux. Le secteur public devra appliquer les nouvelles normes dès 2018.
Afin de combattre de manière durable le changement climatique, l’UE entend réduire les gaz à effet de serre de 20 % d’ici 2020. En vue d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, le Parlement européen a adopté fin mai 2010 la refonte de la directive sur la performance énergétique. Tous les bâtiments construits après 2018 devront ainsi produire leur propre énergie, par exemple à l’aide d’installations solaires ou de pompes à chaleur. La directive définit les bâtiments «zéro énergie» comme ceux «dont la consommation d’énergie primaire est inférieure ou égale à leur production propre d’énergie» du fait de «leur très haut niveau d’efficacité énergétique». Elle s’appliquera aux nouvelles constructions publiques dès 2018. L’UE estime que cette mesure devrait permettre de réduire de 5 à 6 % la consommation d’énergie et de 5 % les émissions de CO2 dans toute l’UE d’ici 2020.

En Suisse, où la conformité de chaque loi fédérale avec la législation européenne est examinée depuis des années, aucune directive de ce genre n’est, selon l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), prévue pour le moment pour les nouvelles constructions, l’adoption de prescriptions équivalentes étant du ressort des cantons.