Travaux en matière d'isolation

Etudes de cas

Domaine d’économie:

Bâtiment
De légers travaux sur l'isolation d'un bâtiment peuvent considérablement diminuer les factures énergétiques.
Verrière couverte de plaques de bois, Hôtels des Sources, Les Diablerets

Description du problème

L’Hôtel des Sources est un établissement trois étoiles, ouvert de juin à la mi-avril et comprenant 120 lits ainsi qu’un restaurant de 30 tables. Situé dans la station des Diablerets, à 1200 mètres d’altitude, l’hôtel a été construit en 1984 et a connu plusieurs rénovations en 1989 et en 1999. En 2005, l’établissement a subi la crue de la rivière voisine et s’est retrouvé sous l’eau pendant 17 heures. L’incident a engendré pour environ 1 million de dégâts.

Très investi dans la problématique énergétique, M. Grobéty, Directeur de l’hôtel, a entendu parler  des audits réalisés par Romande Energie. Il a profité d’un courrier sur le sujet pour commander un audit. Même s’il ne voyait pas de problèmes particuliers dans son établissement, surtout après la série de travaux réalisés, il était convaincu de la pertinence d’une pareille démarche permettant de mettre en avant toute possibilité d’amélioration.

M. Patrick Grobéty, Directeur de l'Hôtel des Sources

Et effectivement, l’analyse approfondie du bâtiment, effectuée par l’ingénieur de Romande Energie, a permis de mettre en avant de grosses lacunes en matière d’isolation ainsi que de suggérer des pistes d’amélioration de la performance énergétique du bâtiment. Le rapport réalisé a été complété par un suivi des mesures proposées ainsi que par des offres concrètes, et des travaux ont pu être rapidement entrepris.

Solution

Le principal problème relevé concerne des défauts en matière d’isolation. En effet, les photographies du bâtiment effectuées avec la caméra thermique mettent en évidence d’importantes déperditions de chaleur, notamment au niveau de verrières situées sous les toits. Celles-ci ont pu être très simplement et rapidement recouvertes au moyen de plaques de bois qui ont tout de suite impliqué de grandes incidences sur la facture énergétique.

Verrière d'origine, qui n'a pas encore été recouverte
En outre, un colmatage de l'isolation entre le toit et le haut du mur du bâtiment a été préconisé, étant donné la présence de fuites d'air sous le toit probablement dues à un tassement de l’isolation d’origine. A nouveau, les travaux ont été très rapidement réalisés et le personnel de l’hôtel a même pu s’en charger.

Finalement, parmi les autres mesures proposées dans le rapport et suivies par la Direction, on peut relever la réduction de la consommation de stand-by et l'abaissement de la température à l’intérieur de l’hôtel. En ce qui concerne le stand-by, le rapport d’audit a relevé que les valeurs de consommations électriques restent élevées même en période de fermeture de l’hôtel. Ceci démontre que les appareils laissés en stand-by continuent à consommer des quantités d’énergie relativement importantes. Il faut dès lors complètement les arrêter, ce que la Direction a entrepris de faire.

Quant à la température à l’intérieur de l’Hôtel, il a été conseillé de la baisser d’un degré. La Direction a décidé de mieux suivre cette température et de couper le chauffage dès que possible sans réduire le confort des utilisateurs.

Analyse coût-bénéfice

Améliorations proposées Retour sur investissement  [nb d'années]
Isolation totale des verrières triangulaires sous le toit (7 pces). 3.3
Colmatage de l'isolation entre le toit et le haut du mur du bâtiment Rapide

Description de l'amélioration de la qualité et des avantages

Grâce aux améliorations en matière d’isolation, M. Grobéty a rapidement pu constater d’intéressantes économies sur sa facture de mazout. En effet, les travaux ont été réalisés en novembre 2008 et il s’avère que la consommation de mazout est passée de 36’269 litres entre mai 2007 et avril 2008 à 33’430 litres entre mai 2008 et avril 2009. Cela implique une diminution de la consommation de mazout de presque 8%. Cette baisse n’est de loin pas anodine d’autant plus que les coûts de réalisation des travaux ont été minimes.

Au-delà de l’aspect financier, l’amélioration de l’isolation se traduit aussi, bien sûr, par un meilleur confort à l’intérieur du bâtiment.

Divers

Particulièrement sensible aux problèmes environnementaux, M. Grobéty a adhéré au programme de l’Agence de l’énergie pour l’économie et a même participé à la fondation du groupement des hôteliers vaudois au sein de l’Agence. De ce fait, il s’est engagé à remplir certains critères en matière de développement durable. Son établissement a même été certifié pour l’engagement démontré en faveur de la protection du climat et de la réduction de la production de CO2.

Certificat Agence de l'énergie pour l'économie, Hôtel des Sources, Les Diablerets

M. Grobéty pense d’ailleurs pouvoir capitaliser sur cet engagement environnemental notamment grâce à un plan marketing axé en partie là-dessus. Il estime en effet que les clients sont de plus en plus sensibles à ce genre de critères.

Détails

Base de calcul des coûts selon les prix en vigueur lors de l'audit.

Améliorations proposées Investissement [CHF]  Gains annuels mazout [litres/a] Potentiel d'économie annuelle [CHF/a]
Isolation totale des verrières triangulaires sous le toit (7 pces). 7'000.- 2'215 2'114.-
Colmatage de l'isolation entre le toit et le haut du mur du bâtiment Sur devis 468 500.-

Auteurs

  • Romande Energie Commerce