Isolation et régulation dans un restaurant situé à 2'048 m d'altitude

Etudes de cas

Domaine d’économie:

Bâtiment
La performance énergétique d'un bâtiment en montagne doit être régulièrement revue et peut être facilement améliorée par des petits travaux.
restaurant tournant panoramique "Kuklos"

Description du problème

Le Kuklos est un restaurant tournant situé à 2’048m d’altitude. Il est composé d’un restaurant de 250 couverts, de deux self-services de 140 couverts chacun ainsi que d’un club disposant de 60 couverts.

Lors des meilleures journées d’hiver, l’établissement voit défiler jusqu’à 2'000 clients, alors qu’il peut être complètement vide à d’autres moments ; en moyenne, 1'000 à 1'500 clients sont prévus. Pour répondre à cette fréquentation très variable, trois personnes sont employées à l’année, dix de plus en été ainsi que vingt-deux saisonniers en hiver. L’établissement connaît deux périodes de fermeture : de mi-octobre à mi-novembre ainsi que d’avril à juin.

Construit en 1990, le bâtiment n’a pas connu de rénovations pendant ses quinze premières années ; mais depuis l’arrivée de son nouveau directeur, Frédéric Andrey, quelques travaux ont été entrepris.

Au vu des caractéristiques très particulières du bâtiment, la question de l’optimisation de la consommation énergétique demeure constante. De plus, avec l’augmentation des coûts de l’électricité, il devenait indispensable de trouver des moyens pour maîtriser la consommation électrique. M. Andrey a donc souhaité réaliser un audit énergétique du bâtiment avec Romande Energie. Il n’imaginait pas avoir autant de problèmes à régler et il a été surpris par les nombreuses améliorations proposées dans le rapport d’audit. Au final, il a été satisfait de pouvoir améliorer la performance énergétique de l’établissement grâce à des mesures prises en matière d’isolation et de régulation et considère qu’il est indispensable d’effectuer un audit énergétique une fois tous les dix ans pour les bâtiments comme le sien.
 

Solution

En ce qui concerne les mesures de régulations, les actions suivantes ont été proposées dans le rapport d’audit et réalisées par le client :

• Meilleure gestion de la ventilation : le but de la ventilation étant de changer l’air, sa mise en marche n’a de sens qu’en présence des clients. Il était donc possible de modifier son démarrage automatique en fonction de l’occupation de l’établissement et d’utiliser uniquement sa petite vitesse de fonctionnement. Ainsi, on parvient à une diminution de la consommation électrique due à la ventilation d’une part et de l’énergie nécessaire à chauffer l’air ventilé d’autre part.
• Diminution de la température des radiateurs à l’entrée : vers les portes d’entrée, l’air est remplacé à chaque ouverture, provoquant ainsi une perte de l’énergie thermique produite par les radiateurs. La pose de vannes thermostatiques sur les radiateurs a permis un réglage automatique de la chaleur en fonction de la température souhaitée. Tout chauffage superflu est donc désormais évité.

Vanne thermostatique sur un radiateur
• Diminution de la température de l’eau chaude sanitaire : elle a été baissée de 70° à 55° afin d’augmenter le rendement de l’installation, sans pour autant qu’un changement soit remarqué en termes de confort.


En matière d’isolation, les travaux suivants ont été entrepris :

• Isolation des conduites, des vannes et pompes de circulation dans la chaufferie : les photos thermiques réalisées au cours de l’audit ont démontré de grandes déperditions de chaleur au niveau des conduites et des vannes dans la chaufferie. Elles ont donc été mieux isolées.

Isolation des conduites, des vannes et des pompes de circulation dans la chaufferie
• Remplacement des joints de la porte de la chambre froide et des fenêtres : la porte de la chambre froide ne fermait pas correctement et laissait passer le froid, tandis que des fuites au niveau des joints des fenêtres provoquaient de grandes déperditions de chaleur. Le contrôle et remplacement de certains joints ont déjà permis de régler une partie du problème, tandis que d’autres fenêtres nécessitent un changement de toute leur armature pour être plus performantes.
• Isolation des portes d’entrée : des défauts de fermeture et d’étanchéité ont été constatés au niveau des deux portes d’entrée. Pour y remédier, un sas avec deux portes a été construit au rez-de-chaussée ; tandis qu’au sous-sol, la fermeture de la porte a été améliorée grâce à des réparations et à des nouveaux joints.

Sas d'entrée à deux portes au rez-de-chaussée

Finalement, soulignons que le rapport d’audit a mis en évidence une anomalie de fonctionnement des compresseurs, qui a pu être corrigée par un frigoriste. De plus, la chaleur produite par les compresseurs est désormais récupérée, de façon à maintenir la cave hors-gel.

Analyse coût-bénéfice

Amélioration proposées Temps de retour sur investissement        [nb d'années]
Diminution des vitesses de ventilation et du temps de ventilation <1
Diminution de la température du radiateur à l'entrée rez-de-chaussée 2.64
Diminution de la température du radiateur à l'entrée du sous-sol 1.8
Chaufferie: Isolation des vannes et des pompes de circulation 3
Chaufferie: Isolation des conduites ~10m 1.3
Fenêtres niveau 1: Remplacement des joints et ajustement 1.53
Fenêtre niveau rez-de-chaussée: Remplacement des joints et ajustement 1.53
Pose d'un sas sur la porte donnant sur la terrasse 9.5 - 16.5

Description de l'amélioration de la qualité et des avantages

Les travaux entrepris en matière d’isolation ont avant tout permis d’éviter des courants d’air froid et impliquent donc un gain en termes de confort.


Au niveau financier, les temps de retour sur investissement indiqués dans le rapport pour les mesures réalisées sont relativement courts, variant entre moins d’un an et trois ans, avec des potentiels d’économie calculés généralement significatifs. Dans la réalité, il est très difficile pour le responsable du Kuklos de quantifier les économies, car la consommation énergétique dépend grandement de la météo et de la fréquentation de l’établissement. Or ces deux facteurs sont complètement irréguliers et aléatoires. Il devient donc malaisé de faire des comparaisons d’une période à l’autre. Toutefois, M. Andrey constate que, grâce aux mesures mises en oeuvre, il a pu réaliser des économies sur sa facture d’électricité. Il se dit donc très satisfait de l’audit.

Divers

Pour M. Andrey, les politiques d’avenir vont tout autant vers les économies d’énergie que vers le développement durable. Il s’engage donc également dans des démarches « vertes », telles que la pose de panneaux photovoltaïque et thermique. Il mise d’ailleurs sur une prochaine campagne de publicité axée sur l’idée que le restaurant tournant tourne uniquement grâce à l’énergie qu’il produit.

Sentier didactique des nouvelles énergies renouvelables: panneau photovoltaïque du Kuklos
Il a aussi collaboré à la mise en place d’un sentier didactique des énergies renouvelables, à savoir une promenade instructive sur tout le site de la Berneuse avec des explications et illustrations sur les sources énergétiques respectueuses de l’environnement.

Tout sur les ampoules économiques

Détails

Base de calcul des coûts selon les prix en vigueur lors de l'audit.

Amélioration proposées Investissements [CHF] Gains annuels eau +therm. et élec. [kWh/a] Potentiel d'économie annuelle [CHF/a]
Diminution des vitesses de ventilation 250.- 76'578 7'723.-
Diminution du temps de ventilation Pose d'horloges et de boutons poussoirs ~1'500.-
Diminution de la température du radiateur à l'entrée rez-de-chaussée Réglage porte et pose ou remplacement du thermostat ~1'250.- 5'560 473.-
Diminution de la température du radiateur à l'entrée du sous-sol Réglage porte et pose ou remplacement du thermostat ~1'250.- 8'150 693.-
Chaufferie: Isolation des vannes et des pompes de circulation 5 x 120.- 2'352 200.-
Chaufferie: Isolation des conduites ~10m 150.- 1'435 122.-
Fenêtres niveau 1: Remplacement des joints et ajustement Réglage fenêtre et remplacement du joint  ~250.- 1'919 163.-
Fenêtre niveau rez-de-chaussée: Remplacement des joints et ajustement Réglage fenêtre et remplacement du joint   ~250.- 1'919 163.-
Pose d'un sas sur la porte donnant sur la terrasse Dépend de la complexité de la porte manuelle ou automatique ~8'000.- à 14'000.- 9'954 846.-

Auteurs

  • Romande Energie Commerce