Froid commercial

Etudes de cas

Domaine d’économie:

Froid
Sur la demande d’un cuisinier de restaurant gastronomique, l’aménagement frigorifique existant doit être remplacé par une installation deux fois aussi grande. Un premier diagnostic énergétique montre que l’installation frigorifique fonctionne constamment. La consommation et les coûts de l’électricité ont fortement augmenté. Comment contrôler les coûts énergétiques dans ce domaine?
Kühlgeräte (Quelle EnergieSchweiz)

Description du problème

Sur la demande d’un cuisinier de restaurant gastronomique, l’aménagement frigorifique existant doit être remplacé par une installation deux fois aussi grande, divisée en deux secteurs: la réfrigération (produits frais) et la congélation (produits surgelés). Le restaurant disposera également d’un grand bar à salades.

Un premier diagnostic énergétique montre que l’installation frigorifique fonctionne constamment. La consommation et les coûts de l’électricité ont fortement augmenté. Le froid commercial représente 90% de la consommation électrique des 40% de l’énergie de production constante (ruban).

Solution

Dans un premier pas il serait judicieux de connaître exactement le volume de froid commercial effectivement utile. Il importe de ne réfrigérer voire de ne congeler que le strict nécessaire, par conséquent pas de réserves inutiles dans le congélateur. Ce dernier devrait disposer d’une bonne isolation et de portes hermétiques. Il faudrait également éviter de laisser échapper la chaleur perdue au-dessus du toit et récupérer la chaleur de l‘eau chaude utilisée. D’un point de vue économique, une installation de récupération de chaleur est presque toujours rentable.

Massnahmen

  • Limiter la quantité des marchandises à réfrigérer selon les possibilités de livraison.
  • Utiliser au maximum le « froid central » (chaque appareil électrique réchauffe la pièce).
  • Prévoir une installation de récupération de chaleur dans les hôtels consommant beaucoup d’eau chaude.
  • Tuyaux pour fluide caloporteur les plus courts possibles.
  • Installer  le réfrigérateur et le four vis-à-vis et non l’un à côté de l’autre.
  • Couvrir les installations de réfrigération (bar à salades, à boissons etc.) pendant la pause de midi et la nuit.
  • Contrôler la température du froid chaque semaine et l’adapter aux marchandises à réfrigérer (pas plus de froid que nécessaire). Une température de -24°C au lieu de -18°C nécessite 30% d’énergie supplémentaire.
  • Veiller à ce que la circulation d’air soit optimale dans les installations de réfrigération (ne pas les surcharger, mais répartir de manière régulière, ne pas couvrir les grilles d’aération)
  • Pour les armoires réfrigérantes, donner la préférence à des portes vitrées plutôt qu’à des rollos (sans lumière artificielle intérieure)
  • Nettoyer le congélateur tous les 3 à 6 mois (attention à la glace fondante)
  • Nettoyer le condensateur régulièrement (lamelles de la grille)
  • Liste des meilleurs appareils ménagers disponible sur le site www.topten.ch.
  • Tenir compte du label « Energy » et choisir des appareils de catégorie énergétique  „A+“- ou „A“.

Auteurs

  • Fachhochschule Nordwestschweiz, Institut Energie am Bau