Programme d’encouragement «HotelWatt» - Réduire ses coûts, tout en agissant en faveur du développement durable

Le programme d’encouragement «HotelWatt» aide les hôtels à économiser de l’électricité. Il propose d’une part des conseils en matière d’énergie spécialement adaptés aux hôtels et d’autre part des incitations financières. Les entreprises bénéficient ainsi de suggestions sur mesure sur la façon de réduire concrètement leur consommation d’électricité.

Avantages pour les hôtels

Programme d’encouragement «Aération des cuisines»

Cuisines d’hôtel: comment économiser de l’énergie et de l’argent  
 
Grâce au programme d’encouragement «Aération des cuisines», les hôtels peuvent améliorer l’efficience énergétique de leur cuisine d’hôtel et réduire leur facture d’électricité. Il leur permet d’obtenir une aide financière pour moderniser leur installation de ventilation de cuisine et de bénéficier des conseils avisés de spécialistes partenaires.  
 

Donat Ruppen et ses expériences sous le pilotage de BKW

Etudes de cas

Domaine d’économie:

Autres
Après 40 ans d’existence, l’hôtel de famille Désirée*** à Grächen a été complètement rénové puis réouvert dans sa robe toute neuve afin d’offrir aux hôtes un séjour confortable

Remplacer la cuisine

Etudes de cas

Domaine d’économie:

Cuisine

Mots clés:

aération, cuisine
Le 1er août 2000 Susanne et Rolf Rüfenacht ont repris les rênes du restaurant Maygut à Wabern près de Berne, vieux de vingt ans. Ils ont rapidement découvert les points faibles de cet établissement bien fréquenté. Le pire était sans aucun doute la mauvaise aération. Les plaintes fusaient...

Cuisine

Mesures standards

Domaine d’économie:

Cuisine
Cuisiner consomme beaucoup d’énergie. Sans compter la déperdition, 1 kWh permet de dégeler 10 kg de glace, de faire bouillir 10 litres d’eau et d’évaporer près de 2 litres d’eau. Force est de constater que tous les processus thermiques requièrent beaucoup d’énergie et sont coûteux. Préparer un repas chaud exige en moyenne 4 kWh. Il en résulte un coût par client de 80 centimes. Dans des cas particuliers le coût peut s’élever à 2 francs. Se pencher sur le problème de l’énergie est très sage, puisqu’il peut occasionner de fortes dépenses. D’ailleurs, dans une cuisine efficiente au point de vue énergétique, l’atmosphère est plus agréable, car il y a moins de rayonnement thermique et moins de vapeur. Pour économiser de l’énergie et de l’argent, et, de plus, jouir d’une atmosphère plus agréable, il importe de diminuer au maximum la déperdition de chaleur: Il s’agit de planifier l’utilisation des appareils, d’en laisser le plus petit nombre en mode stand-by, de n’enclencher les plaques qu’au moment judicieux. Economiser davantage l’eau et ne faire bouillir que la quantité nécessaire, car le surplus qui s’évapore par la suite est un non-sens énergétique.