Facts & Figures

La consommation d'énergie dans l'hôtellerie

Selon une statistique portant sur la consommation d'énergie de l'industrie et du secteur des services (1999-2001), la consommation d'énergie de l'hôtellerie représente en 2001 8.2% de la consommation d'énergie totale du secteur des services qui s'élevait à 145'946 TJ ou à 1.4% de la consommation d'énergie totale suisse qui était de 861'780 TJ. L'hôtel moyen suisse consomme environ 600 MWh par an et émet 93 tonnes de CO2.

Les indices de dépense d'énergie des hôtels suisses

En comparant les branches des services suisses, on remarque que la consommation spécifique d'énergie par employé et par année dans l'hôtellerie est parmi les plus élevées avec 24 MWh. La consommation d'énergie spécifique par employé dans l'hôtellerie est nettement plus élevée que la moyenne des branches des services qui s'élève à 17 MWh. Les indices de dépense d'énergie pour l'hôtel moyen suisse (indice pour la chaleur 236 kWh/m2/an et pour l'électricité 124 kWh/m2/an) sont environ 20% (chaleur) et 45% (électricité) au-dessus de ceux de la norme SIA pour les bâtiments existants, ce qui indique un potentiel d'économie d'énergie considérable du parc hôtelier helvétique. Le document suivant résume les différentes enquêtes sur les indices de dépense d'énergie dans l'hôtellerie suisse.

Signification des indices de dépense d'énergie

Comment définit-on une entreprise énergétiquement efficiente ?
L'efficacité énergétique signifie de façon générale le rapport des dépenses énergétiques sur les prestations de service. La consommation d'énergie, dans un bâtiment, se répartit en divers agents énergétiques. Pour l'hôtellerie, il s'agit principalement du mazout, de l'électricité et du gaz naturel. La consommation spécifique par unité de surface est plus parlante que la consommation annuelle en valeur absolue (MJ/an ou KWh/an). Elle permet la comparaison de l'efficacité énergétique entre différents établissements. Pour le calcul de la surface, on prend la surface de référence énergétique. Les indices de dépense d'énergie les plus courants sont les indices de consommation d'énergie thermique et les indices de consommation d'électricité. Selon la situation, d'autres indices sont utilisés, tels que la consommation par rapport au chiffre d'affaires ou par rapport aux prestations de service.

Plus d'information dans un rapport (en allemand): pdf